Le 16 juillet 2020 au soir se tenait la cérémonie en hommage aux victimes des crimes racistes et antisémites de l’État Français et aux Justes de France.
En raison de la COVID-19, cette cérémonie n’est pas accessible au grand public.