Hier, le 21 octobre le Maire de Montpellier et président de la métropole, Michael Delafosse rendait hommage à Samuel Paty, le professeur d’histoire-géographie des Yvelines décapité par un islamiste tchétchène pour avoir enseigné la liberté d’expression.

Un hommage singulier, qui ressemble et lie autour de la lutte pour la liberté d’expression, Michael Delafosse déclare : « C’était un professeur, un simple professeur, assassiné parce qu’il croyait en cette valeur sacrée qu’est la liberté d’expression. »

Aux côté du Maire : le célèbre chanteur de slam Grand Corps Malade à Montpellier en tant que président du Jury de l’Antigone d’Or au Cinémed, des jeunes dont Mathilde, en seconde au Lycée Jules Guesde, et Florian, étudiant en école de com. Ils se sont succédés pour lire des extraits de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen et ainsi remettre en mémoire auprès de chacun ce qui fait le vivre ensemble.

Et la cérémonie s’est terminée par une Marseillaise entonnée par Barbara Derathé, artiste lyrique formée par Opéra Junior.

A cette occasion nous avons pu interviewer Monsieur le maire, Grand Corps Malade, mais aussi des enseignants présents : Christine et Pierre.  Ces garants de l’éducations bouleversés portent un message, un appel à l’unité : « faire UN faire CORPS ». Le message est passé et ne doit pas être oublié.

Cette émission sera diffusée sur notre antenne dès demain à 12h30 et 19h mais également à retrouver sur notre site dès le lendemain de sa diffusion.

Suivez l’actualité sur le 88FM.