SANTE : Le CHU de Montpellier d?bute le t?l?suivi au domicile des patients souffrant d?insuffisance cardiaque

Article en partenariat avec??

Le CHU de Montpellier d?bute le t?l?suivi au domicile des patients pr?sentant une insuffisance cardiaque

Malgr? les progr?s dans la prise en charge, l?insuffisance cardiaque reste une probl?matique majeure avec 1 ? 2 millions de patients atteints en France, et cela risque de s?aggraver dans les ann?es ? venir avec le vieillissement de la population, l?augmentation du surpoids et du diab?te, etc.
Partant de ce constat et dans le cadre de l?exp?rimentation nationale de t?l?m?decine ETAPES, un travail important a ?t? r?alis? afin de mettre en place un dispositif de t?l?surveillance pour les patients atteints de maladies chroniques.

Sur la base du volontariat, le p?le c?ur/poumon du CHU de Montpellier et, en particulier le d?partement de cardiologie, a initi? les premi?res inclusions de patients depuis le 10 septembre dernier. Il s?agit, pour le patient qui l?accepte, de relever son poids et de r?pondre ? 8 questions quotidiennes. Ce dispositif renforce la place du patient en tant qu?acteur de sa prise en charge.

Aux quatre premiers patients inclus depuis septembre, devraient succ?der des patients porteurs de proth?ses cardiaques et des patients pr?sentant des insuffisances respiratoires, concern?s par la t?l?surveillance.
L?objectif du CHU est d?inclure 100 patients dans les 12 prochains mois pour ?valuer l?efficience de cette technique de t?l?m?decine porteuse d?avenir et qui devrait, dans les mois qui suivent, s??toffer techniquement (analyse de la fr?quence cardiaque, pression art?rielle, etc. int?gr?s au dispositif actuel).

L?insuffisance cardiaque : un enjeu de sant? publique

L?insuffisance cardiaque est un ?tat pathologique indiquant que la pompe cardiaque n?est plus capable d?assurer un d?bit sanguin suffisant pour satisfaire les besoins de l?organisme. Cette pathologie est associ?e ? un mauvais pronostic (d?c?s pr?matur?s, accidents cardiaques?) et repr?sente une part importante des d?penses de sant? (1-2% dans les pays d?velopp?s avec une projection au doublement de ce poids dans les 30 ans).

Parmi ces patients, 300 000 ? 400 000 pr?sentent une forme mod?r?ment s?v?re ? s?v?re, ce qui les emp?che de mener une vie normale. Cela les g?ne dans la vie quotidienne, mais les expose ?galement ? des accidents aigus, qui peuvent les conduire ? l?hospitalisation. Ces hospitalisations pour insuffisance cardiaque repr?sentent 150 000 hospitalisations par an, ce qui en fait?la premi?re cause d?hospitalisation chez l?adulte.

L?insuffisance cardiaque ? l?heure de la t?l?m?decine

Diff?rentes approches visent ? r?duire ces hospitalisations. Parmi les plus prometteuses, les pouvoirs publics d?veloppent des approches de t?l?m?decine, ? travers l?exp?rimentation nationale ?TAPES (aussi appel? ??Article 36??). Le but de cette innovation technique mais avant tout organisationnelle, a pour but de repenser l?organisation sanitaire pour augmenter la qualit?, l?efficience et l?acc?s aux soins.

Le CHU de Montpellier a d?but? le suivi des patients qui ont pr?sent? dans l?ann?e pr?c?dente un ?pisode d?insuffisance cardiaque par un des proc?d?s disponibles de t?l?suivi. Actuellement, il utilise le dispositif Connect Chronic Care Connect TM Cardiologie d?velopp? par la soci?t? AIR LIQUIDE. Ici, la solution technologique et l?accompagnement individualis? doivent permettre de pr?venir les d?compensations cardiaques, de r?duire les r?hospitalisations et in fine d?am?liorer la qualit? de vie des patients en favorisant le maintien ? domicile dans les meilleures conditions possibles.

En pratique, la solution apporte au patient :

  • Une surveillance continue du poids et d?autres param?tres cliniques pour pr?venir les d?compensations cardiaques et r?duire les r?hospitalisations ; pour ce faire, chaque patient re?oit ? domicile une balance connect?e reli?e ? une tablette num?rique (fournies gratuitement par le prestataire). Le patient se p?se quotidiennement (sur la balance qui lui est d?di?e) et r?pond ? 8 questions sur les sympt?mes de sa pathologie. (?tes-vous essouffl? dans la journ?e ? Avez-vous du mal ? dormir ? Vous sentez vous fatigu? ? etc).

Ces donn?es transmises ? un serveur s?curis?, sont analys?es automatiquement par un algorithme et, en cas d?alerte s?rieuse, l??quipe du Pr Fran?ois Roubille est pr?venue afin de prendre en charge rapidement le patient.

Il ne s?agit pas d?un dispositif d?urgence, mais d?un outil de suivi ? moyen terme des patients hospitalis?s dans les 12 mois pr?c?dents.

L?objectif est de faciliter le suivi ? distance des patients en ?vitant des d?placements inutiles pour des consultations ou des examens?et donc par cons?quent de fluidifier l?accueil dans l?unit?.
Un accompagnement th?rapeutique du patient est pr?vu et sera effectu? par des infirmi?res d?di?es par le prestataire de la solution technique. A cet effet, le patient sera r?guli?rement appel? par des infirmi?res sp?cialis?es en ?ducation th?rapeutique, afin de faire un point sur leur ?tat de sant? g?n?ral, l?observance de leur traitement? ce qui permettra de maintenir un lien concret tout en ?tant suivi ? distance.

  • Un accompagnement th?rapeutique et individualis? par un centre infirmier d?di? pour apprendre ? mieux vivre avec l?insuffisance cardiaque ;
  • Une tra?abilit? et un stockage de ses donn?es cliniques pour un meilleur suivi.

De son c?t?, le m?decin dispose d?une solution op?rationnelle permettant une gestion pr?ventive de l??volution de l??tat de sant? de ses patients. Actuellement, l??quipe ? insuffisance cardiaque ? du Pr Fran?ois ROUBILLE suit d?j? une trentaine de patients.

Dans le cadre de l?exp?rimentation nationale, le t?l?suivi implique ?galement le m?decin traitant, le cardiologue traitant, mais aussi les param?dicaux qui s?occupent du patient : l?objectif est bien d?alerter pr?cocement et d?impliquer les soignants dans l?int?r?t du patient.
Cette solution semble particuli?rement prometteuse chez les patients les plus s?v?res, ceux qui habitent les endroits les plus ?loign?s des villes, ou encore ceux qui pr?sentent des difficult?s pour se d?placer.

Un objectif ambitieux

L?efficacit? de la solution s?appuie principalement sur les r?sultats d?une ?tude prospective longitudinale contr?l?e, men?e en conditions de vie r?elle en Allemagne qui montrait jusqu?? une augmentation de pr?s de 50 % de la probabilit? de survie ? un an.
Actuellement plusieurs ?tudes sont en cours pour confirmer cet impact, en France.

??Ce dispositif permet de suivre au plus pr?s les patients et le plus souvent de les rassurer et de leur offrir un soutien quotidien avec l?assurance que les alertes seront trait?es rapidement.??

??Pour le m?decin, Ce syst?me offre la possibilit? d?anticiper les probl?mes et donc d?adapter ? distance les traitements, voire de faire venir en consultation non programm?e le patient afin de lui ?viter une hospitalisation qui sera source de stress et de complications.??

??Tout cela n?cessite en revanche une profonde r?organisation, car ce sont des m?thodes de travail nouvelles, qui imposent une grande adaptation et une grande souplesse. Pour certains patients ?galement, le cadre trop rigide devra ?tre assoupli avec l?exp?rience.??


Article r?dig? par le?Pr Fran?ois ROUBILLE, Cardiologue au CHU de Montpellier,

Unit? de soins intensifs cardiologiques ? D?partement de Cardiologie de Montpellier
Dipl?m? PhyMedExp de l?Universit? de Montpellier
Pr?sident du Groupe USIC de la Soci?t? Fran?aise de Cardiologie